Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUMINAME

Présentation de nos prochaines activités

Publié par Association LUMINAME sur
Publié dans : #Sociétés secrétes

 LA FRANC-MACONNERIE EGYPTIENNE :

 UNE SPIRITUALITE POUR LE 21éme SIECLE ?

 

Authentiquement initiatique, électron libre d’un paysage initiatique en permanente reconstruction, la Franc-Maçonnerie Egyptienne est la force vive de la tradition spirituelle européenne. La Franc-Maçonnerie, il y en a plusieurs. On la dit universelle… et c’est vrai dans une large mesure. Mais il y a des rites plus secrets que d’autres. Des initiations plus radicales et plus violemment transformatrices que d’autres.

Parmi les rites maçonniques, le rite Egyptien est le plus secret.
Depuis maintenant près de trois cents ans, la Franc-Maçonnerie Egyptienne se bat pour donner une vraie place à la spiritualité au sein des courants maçonniques. Quand les autres libéraux parlent philosophie, dans le secret de leurs temples, les Egyptiens creusent en profondeur l’approche symbolique, voire occulte, de la spiritualité maçonnique.

Vous entendrez parler du Grand Orient de France, du Droit Humain, de la Grande Loge, féminine ou masculine. Ces gens-là ont pignon sur rue. On ne cesse de parler d’eux. Vous n’entendrez que rarement un franc-maçon Egyptien se dévoiler comme tel… ou alors il faudra que vous ayez réellement pénétré son intimité.

Héritière de la tradition des plus grands mages européens, la Franc-Maçonnerie Egyptienne s’adresse à des gens qui ont le désir de s’engager dans une voie spirituelle authentique… une voie de lumière… une voie d’éveil… la voie du cœur ! 

Plus encore qu’une approche historique certes intéressante mais froide, cette conférence se veut avant tout un témoignage, un chemin vers la lumière véhiculée par la Franc-Maçonnerie Égyptienne, branche vivante et en pleine expansion de la spiritualité initiatique.

Cette conférence n'émane d'aucune obédience, elle ne se veut le discours d'aucune structure. Elle est un témoignage vivant et libre du sens véhiculé par les rites et les pratiques.
 

Accueil : 19h30 - Début : 20h00

Participation de 10 € pour les non-membres

Renseignement - inscriptions : asso.luminame@gmail.com - Tél. : 06 07 43 43 42

50, Chemin du Val Fleuri (derrière la pharmacie) - 06800 Cagnes sur Mer

Cliquez pour voir le plan

 

02 avril : "La Franc-Maçonnerie Egyptienne" par Marianne BLANCHERIE

Marianne BLANCHERIE : Écrivain et auteur du blog www.spiritualites.fr, Marianne Blancherie étudie en profondeur depuis de nombreuses années l’approche symbolique et initiatique des courants spirituels. Au 21ème siècle, la quête spirituelle de nos contemporains se fait de plus en plus intense. Nous sommes tous aujourd’hui dans une quête de sens et une recherche intérieure que les approches classiques ne permettent plus de satisfaire. C’est pourquoi au travers de ses écrits Marianne Blancherie explore depuis plusieurs années les différentes voies d’accès à la Lumière.

DÉFINITIONS POUR LES NON-INITIES :

RITE : Ensemble des règles et des cérémonies pratiquées dans notre Tradition. Le Rite est une voie initiatique en lui-même.

ANCIEN : A l’origine de ce Rite, on trouve le Rite de Misraïm (Venise 1788) et le Rite de Memphis (Montauban 1815). C'est le Grand Maître GARIBALDI qui prépara et réalisa la fusion des deux rites en 1881.

PRIMITIF : Le Rite actuel de Memphis ensuite du Rite Primitif des Philadelphes à - Misraïm est issu d’une première filiation qui vient du Rite Primitif de Paris en 1721 et Narbonne en 1779.

MEMPHIS : Cité de l'Egypte ancienne située à la pointe du delta du Nil. C'est là que fut créé le Rite par des initiés en contact avec cette antique civilisation.

MISRAIM : Mot correspondant au pluriel « d'égyptien ». Il apparaît à Venise, dans un groupe de Sociniens. La patente de Constitution fut donnée par Alexandre Cagliostro.

02 avril : "La Franc-Maçonnerie Egyptienne" par Marianne BLANCHERIE

LE RITE DE MEMPHIS

La plupart des membres de la mission d'Egypte qui accompagnèrent Bonaparte étaient Maçons de très anciens Rites Initiatiques : Philalètes, Frères Africains, Rite Hermétique, Philadelphes, Rite Primitif, ainsi que du Grand Orient de France.

C'est la découverte, au Caire d'une survivance gnostico-hermétique, qui va conduire ces Frères à renoncer à la filiation reçue jadis par la Grande Loge de Londres. C’est ainsi que, sous la direction de Samuel Honis et de Marconis de Nègre, naît à Montauban, en 1815, un nouveau courant maçonnique ne devant rien à l'Angleterre : le Rite de Memphis.

Si, très rapidement, le Rite de Misraïm rassemble alors les jacobins nostalgiques de la République avec les Carbonari, c'est au sein du Rite de Memphis que se regroupent les demi-soldes de la Grande Armée et les bonapartistes demeurés fidèles à l'Aigle. Notons du reste que les deux Rites ont en 1816 le même Grand Maître Général, prémisses de la fusion future.

Mais le Grand Orient de France, alors majoritairement monarchiste, demande et obtient la dissolution de Memphis.

En 1826 cependant, le Rite reprend ses travaux sous l'Obédience du même Grand Orient. Dissous comme Misraïm en 1841, Memphis entre, lui aussi, dans la clandestinité. Il ne réapparaît qu'avec la République, en 1848.Dissous de nouveau en 1850, il est réveillé en 1853.

Comportant alors de très nombreuses Loges à l'étranger, il compte des personnalités telles que Louis Blanc et Garibaldi qui, dix-neuf années plus tard, sera l'artisan de l'unification de Memphis et de Misraïm.

02 avril : "La Franc-Maçonnerie Egyptienne" par Marianne BLANCHERIE

LE RITE DE MISRAIM

A Venise, en 1788 un groupe de Sociniens (secte protestante anti-trinitaire) demande une patente de constitution à Alexandre Cagliostro, alors de passage à Trente. Ils choisissent de travailler au Rite Templier et Cagliostro leur transmet donc la Lumière Maçonnique : les trois premiers grades de la Maçonnerie anglaise et les grades supérieurs de la Maçonnerie allemande, très marquée par la tradition templière. Le nom de Misraïm qu’ils adoptèrent alors est donc un rappel de ce Rite égyptien qui leur permit d’obtenir la personnalité obédientielle. Misraïm va essaimer rapidement à Milan, Gênes, Naples et sera introduit en France par Michel Bédarride, qui avait reçu en 1810, à Naples, les pouvoirs magistraux du Frère De Lassalle.

De 1810 à 1813, les trois frères Bédarride développent avec succès le Rite en France, et cela sous la protection du Rite Ecossais. Le Rite de Misraïm compte, en effet, des noms maçonniques illustres à sa tête : le Comte Muraire, Souverain Grand Commandeur du Rite Ecossais Ancien Accepté, le Duc Decazes, le Duc de Saxe-Weimar, le Duc de Leicester, le Lieutenant Général Baron Teste. Rapidement, sous la Terreur Blanche, c'est Misraïm qui transmet leur nécessaire maîtrise aux Carbonari.

Violemment anticlérical et antiroyaliste, le Rite groupe alors une cinquantaine de Loges à travers le pays. La police de la Restauration obtient sa dissolution. Clandestin pendant dix-huit années, restauré en 1838, dissous à nouveau en 1841, il sort de la clandestinité en 1848.

Dès lors, il s'achemine vers la fusion, en 1881, avec le Rite de Memphis, sous l'impulsion de Giuseppe GARIBALDI.

02 avril : "La Franc-Maçonnerie Egyptienne" par Marianne BLANCHERIE

LE RITE DE MEMPHIS - MISRAÏM

Jusqu'en 1881, les Rites de Memphis et Misraïm cheminent parallèlement et de concert.

Or, les deux Rites commencent à rassembler sous double appartenance des Maçons du Grand Orient de France et du Rite Ecossais Ancien et Accepté qu'intéressent l'Esotérisme de la Symbolique Maçonnique, la Gnose, la Kabbale et l'Hermétisme.

En effet, outre leurs dépôts égyptiens, Misraïm et Memphis sont toujours les héritiers et les conservateurs des vieilles Traditions Initiatiques du XVIIIème siècle : Philalèthes, Philadelphes, Rite Hermétique, Rite Primitif. Misraïm compte 90 Grades divers, et Memphis, 95.

Lorsque Giuseppe Garibaldi est désigné comme premier Grand - Maître Général "ad vitam" pour chacune de ces deux Obédiences, une fusion de fait s'accomplit et rend possible l'établissement d'une échelle commune de Grades. Aujourd'hui, après les trois premiers degrés de la Maçonnerie Universelle, les particularités de Memphis - Misraïm s'affirment dans les Ateliers supérieurs qui pratiquent obligatoirement les : 4e Degré (maître Secret),12e Degré (Grand Maître Architecte) , 13e degré (Royal Arche), 14e degré (Grand Elu de la Voûte Sacrée), 18e, degré (Chevalier Rose + Croix), 30e degré (Chevalier Kadosh), 33e degré (Souverain Grand Inspecteur Général). Les 20è, 28è, 66e, et 90e degrés sont conférés, sur décision de Souverain Sanctuaire Mixte, à des Maçons en reconnaissance de leur valeur, de leurs connaissances et de leur fidélité à l’Ordre. Le 95ème degré qui correspond à une fonction, leur confère le droit de siéger au Souverain Sanctuaire, par cooptation de ce dernier, en qualité de Patriarche - Grand Conservateur du Rite.

Quelques photos pour mieux nous trouver

L'affiche "officielle" de la conférence