Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUMINAME

Présentation de nos prochaines activités

Publié par Association LUMINAME sur
Publié dans : #Sociétés secrétes

QUEL DEVENIR POUR L'HOMME AUJOURD'HUI ? :

La vision de la Rose Croix Moderne

 

De la transformation intérieure à la réforme sociale :

Au-delà de sa dimension historique, philosophique et hermétique, le courant de la pensée Rose-Croix se révèle être une véritable invitation à une transformation intérieure.
Basée sur le principe d'universalité, reliant ainsi l'homme au cosmos, l'individu à l'humanité, et l'être à son "dieu intérieur", cette voie du changement porte les germes d'une puissante réformation de soi et du monde.

  • Comment cette transformation se pratique-telle ?
  • Quelles en sont les conséquences pour notre vie ?
  • Nos sociétés y sont-elles prêtes ? 
  • Quel espoir permet-elle de construire ?

Autant de questions qui participeront à l'enrichissement de cette conférence publique...

 

Fidèle à son esprit d'ouverture et de connaissance, LUMINAME propose de découvrir les "sociétés secrètes ou écoles de mystères" dans un esprit universaliste, dégagé de toute obédience ou influence. Il s'agit simplement de présenter ces courants de pensées historiques qui ont influencé l'histoire de notre civilisation. Après avoir donné la parole à la Franc-Maçonnerie et au Martinisme, découvrons ce qu'est le mouvement Rose-Croix.

 

Accueil : 19h30 - Début : 20h00
Participation de 10 € pour les non-membres
Renseignements - inscription :
asso.luminame@gmail.com
50, Chemin du Val Fleuri (derrière la pharmacie) - 06800 Cagnes sur Mer

Cliquez pour voir le plan

29 avril : "Quel devenir pour l'homme aujourd'hui : la vision de la Rose Croix Moderne" par Martine ARLOT & Jacques DURAND

Martine ARLOT et Jacques DURAND :

Conférenciers et membres de l’Ecole spirituelle de la Rose-Croix-d'Or.

Contact : Jean Claude Adamowski - jcada@live.fr

Les principaux symboles Rose-Croix :

29 avril : "Quel devenir pour l'homme aujourd'hui : la vision de la Rose Croix Moderne" par Martine ARLOT & Jacques DURAND

La Croix avec la Rose à l'intersection, en Or :

La rose est le symbole de l'étincelle spirituelle en l'homme, provenant de la source originelle de toutes choses, l'Esprit divin. Elle est le cœur spirituel de notre microcosme et coïncide à peu près avec notre cœur biologique. C'est pourquoi les Rose-Croix parlent de la " Rose du cœur "encore en bouton chez la plupart des hommes, mais qui peut un jour, si nous le désirons, s'épanouir en nous.
Le symbole de la croix est donc l'homme lui-même.

Notre corps forme en effet une croix. Symboliquement, la branche horizontale représente notre nature temporelle qui va son chemin de la naissance à la mort.
La branche verticale représente notre dimension éternelle qui, à partir de la terre, peut s'élever jusqu'aux plus hauts mystères divins. Dans le nom Rose-Croix est donc caché tout un processus : là où se croisent le temps et l'éternité peut refleurir en l'homme la Rose d'immortalité (la Pierre des sages) d'où jaillira la Force originelle capable de transmuter le plomb de la nature en or de l'Esprit.

29 avril : "Quel devenir pour l'homme aujourd'hui : la vision de la Rose Croix Moderne" par Martine ARLOT & Jacques DURAND

Le Cercle, le Triangle et le Carré :

Ce symbole représente aussi bien le Macrocosme (le "grand Univers") que le Microcosme (l'homme parfait).
Le cercle est l'image de l'Eternité, Dieu, la Source originelle d'où tout provient, dont "le centre est partout et la circonférence nulle part". Le triangle est le symbole des trois forces divines qui propulsent toute la création : Volonté (Père), Sagesse (Fils) et Activité (Esprit saint). Le carré représente les quatre rayonnements éthérique, les "quatre nourritures saintes" qui rendent possible toutes manifestations : l'éther chimique (matière), l'éther vital (énergie), l'éther lumière (sentiments), l'éther réflecteur (pensée).

Dans l'homme, le cercle représente le Microcosme, l'Esprit, son principe divin originel.
Le triangle symbolise les trois facultés supérieure de l'âme : penser désirer, vouloir. Elles portaient à l'origine la connaissance absolue, l'amour universel et le pouvoir créateur divin.

Le carré est l'image des quatre corps de l'homme : physique, éthérique (vital), astral et mental, qui, lorsqu'ils sont régénérés et transmutés par la force et la lumière gnostique peuvent devenir immortels.

Sur ce carré de construction peut ainsi s'élever la pyramide de l'âme jusqu'au soleil de l'Esprit.

29 avril : "Quel devenir pour l'homme aujourd'hui : la vision de la Rose Croix Moderne" par Martine ARLOT & Jacques DURAND

Le Pentagramme, le symbole de l'Homme Nouveau re-né :

La liaison entre l'homme supérieur - le Microcosme - et l'homme naturel doit être rétablie. Pour ceci, une nouvelle âme doit etre reconstruite.
L'étoile à 5 branches ou "Pentacle" a été de tout temps le symbole universel de cette nouvelle âme immortelle qui peut renaitre en l'homme.
Le Pentagramme, figure géométrique qui entoure le Pentacle, signifie la réalisation complète et difinitive de l'Ame-Esprit, sa victoire sur la matière, la vie inférieure et la mort. C'est la toison d'or des mystères grecs, l'habit d'or des noces alchimiques de Christian Rose-Croix, le véhicule immortel par lequel l'homme retrouve sa liaison avec la nature supérieure.

29 avril : "Quel devenir pour l'homme aujourd'hui : la vision de la Rose Croix Moderne" par Martine ARLOT & Jacques DURAND

Christian ROSENKREUTZ selon Rudolf STEINER :
Selon Rudolf Steiner, Christian Rose-Croix vécut au XIIIème siècle. À cette époque, le monde spirituel s'est fermé durant un temps même aux initiés. À ce moment, le christianisme entra dans l'âge d'or de la scolastique avec Thomas d'Aquin. La compréhension du christianisme n'étant plus possible par la mystique, elle fut recherchée dans l'abondante philosophie de l'Antiquité, notamment chez Aristote. C'est dans ce contexte de nuit spirituelle qu'une communauté de douze frères initiés se regroupa. Ils portaient en leur sein toutes les connaissances acquises depuis les ères anciennes et mythiques par lesquelles serait passée l'humanité jusqu'à nos jours. Cette communauté se constitua autour de Rosenkreutz. Ces douze frères, conscients de la grandeur du christianisme, initièrent Rosenkreutz qui ainsi réunit en lui les douze courants de sagesse dont ils étaient les porteurs. L'initiation transforma complètement son âme. En elle vivait comme une renaissance de ces douze sagesses revivifiées par le Christ. Ce fut une expérience illuminatrice analogue à celle de Paul de Tarse. Rosenkreuz mourut peu de temps après. Du point de vue occulte, dit Steiner, le fruit de l'initiation du treizième fut conservé dans l'atmosphère spirituelle de la Terre, comme élément subsistant du corps éthérique. Cette aura éthérique adombra et inspira les douze, ainsi que leurs disciples, qui donnèrent alors naissance au courant occulte de la Rose-Croix. Quant à ce corps éthérique il continua à agir, et il pénétra dans le corps éthérique du treizième lorsqu'il se réincarna vers le milieu du XIVe siècle. Christian Rose-Croix vécut alors plus de cent ans. Il était de nationalité allemande d'où son nom allemand « Rosenkreutz ». Il fut élevé dans le cercle des disciples et des successeurs des douze. A vingt-huit ans, il voyagea et quitta l'Europe. Il alla d'abord vers Damas, et refit l'expérience illuminatrice de Paul de Tarse, du fait que les forces du corps éthérique de l'individualité du XIIIe avaient conservé toute leur vigueur. C'est seulement à partir de cette incarnation qu'il fut nommé Christian Rose-Croix. Bien que d'un point de vue ésotérique, dans le sens occulte il est déjà Christian Rose-Croix au XIIIe siècle. Ce sont ses disciples, les successeurs des douze du XIIIe siècle, qui sont les Rose-Croix. Christian Rose-Croix parcourut alors tout le monde connu. Après avoir reçu la sagesse des douze fécondée par l'être du Christ, il lui fut aisé d'assimiler en l'espace de sept ans toute la science de son époque. Après sept ans, il rentra en Europe et prit pour élèves les plus avancés des disciples et successeurs des douze et il inaugura alors le véritable travail des Rose-Croix. En 1785, les révélations des Rose-Croix furent publiées dans "Les Figures secrètes des Rose-Croix". Ce document fournit quelques indications succinctes sur l'activité des Rose-Croix pendant les cent années précédentes. Cent ans plus tard, l'action rosicrucienne s'est exprimée à nouveau dans les œuvres d'Helena Blavatsky, spécialement dans "Isis dévoilée" publiée en 1877. L'influence spirituelle de Christian Rose-Croix s'étend donc à travers les siècles à partir de son corps éthérique, qu'il soit incarné ou non. Il inspire l'humanité qui souhaite percevoir à nouveau les réalités du monde spirituel avec la conscience moderne de l'homme.

29 avril : "Quel devenir pour l'homme aujourd'hui : la vision de la Rose Croix Moderne" par Martine ARLOT & Jacques DURAND

Christian ROSENKREUTZ Selon Max HEINDEL :
Selon Max Heindel, le fondateur de la Rosicrucian Fellowship (Association Rosicrucienne) vers 1910, Christian Rose-Croix serait un instructeur d'une haute spiritualité, étant apparu au XIIIe siècle. Il aurait fondé l'ordre mystérieux des Rose-Croix, présenté comme une « École des Mystères », afin d'unir dans un système cohérent la beauté vivante du spirituel et de l'art à la force progressivement dominante des disciplines exactes. Il se serait constamment réincarné en Europe, à différents endroits d'Europe, et il existait au temps où Heindel écrivait son œuvre majeure, la « Cosmogonie des « Rose-Croix ». Christian Rose-Croix serait l'inspirateur, en tant que force spirituelle, des œuvres de Francis Bacon, Jakob Böhme, etc., mais on perçoit son influence dans les œuvres de Wagner (l'opéra Parsifal) et de Goethe, entre autres.
Max Heindel et Rudolf Steiner s'accordent pour voir dans l'énigmatique Comte de Saint-Germain, courtisan, aventurier et alchimiste (mort le 27 février 1784) une incarnation de Christian Rose-Croix.